Comment cuisiner avec du CBD

Notre guide complet pour débuter la cuisine au CBD

Avec l’arrivée en force de la nourriture à base de cannabidiol sur le marché, vous êtes de plus en plus nombreux à vous demander comment cuisiner avec du CBD - et pas seulement pour préparer le sacrosaint space cake…

Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, c’est toujours mieux de savoir de quoi on parle. Un aliment au CBD, c’est tout simplement un aliment qui contient la fameuse molécule. Et ça tombe bien, parce qu’il est très facile de l’incorporer à sa nourriture. C’est d’ailleurs une très bonne manière de consommer du CBD sans le vaporiser. Non seulement il peut s’ajouter presque n’importe quel type de recette, mais il est également facile d’ajuster sa puissance grâce au dosage.

Mais pour tirer les meilleurs effets du CBD, il faut d’abord activer le CBD présent dans la fleur. Ne bouge pas, on va parler décarboxylation et corps gras.

Les deux étapes incontournables de la cuisine au CBD.

La décarboxylation

Cela risque peut-être de t’étonner, mais ce n’est pas en mangeant directement la fleur de CBD que tu vas obtenir les meilleurs effets. 

cakespace_cbd_cooking_decarboxylation

En réalité, il faut convertir les cannabinoïdes présents dans la plante pour qu’ils puissent être en mesure d’agir sur le corps. Et pour ça, il faut la chauffer. Ça a même un nom : la décarboxylation. Quand on fume le CBD, la décarboxylation a lieu grâce à la chaleur de la combustion.

Mais pour cuisiner avec du CBD, exit le briquet, il faut faire chauffer la fleur. On dit bien chauffer, pas brûler : pour pouvoir l’utiliser par la suite, il faut préserver la fleur, alors on privilégie une cuisson longue et à basse température : une centaine de degrés au four, pendant au moins 45 minutes. 

L’infusion dans un corps gras

Autre caractéristique importante du cannabidiol : il est liposoluble. Pour être absorbée par l’organisme, la molécule doit donc passer par un corps gras. Après l’avoir chauffée, on te conseille donc d’infuser ta fleur de chanvre dans une matière grasse (huile, lait entier, beurre, miel, etc.) pendant une dizaine de minutes avant de l’ajouter à ta préparation. D’ailleurs, plus le taux de matière grasse est élevé, plus le CBD va être efficace. Après ça, tu peux utiliser la matière grasse infusée comme dans une recette classique.

Et avec l’huile de CBD ?

Mais la fleur n’est pas le seul produit au CBD que l’on peut cuisiner ! L’huile de cannabidiol est une très bonne alternative, puisque c’est déjà un corps gras, et qu’elle a été fabriquée à partir de fleurs décarboxylées. Pour l’incorporer à tes recettes, rien de plus simple : on ajoute quelques gouttes à la préparation, et il ne reste plus qu’à profiter des effets du CBD !

Seul impératif : il vaut mieux utiliser de l’huile de grande qualité. Pour cela, rien de mieux que nos huiles de CBD, qui pénètrent efficacement dans l’organisme grâce à leur base MCT. 

Le dosage d’une recette au CBD

Comment choisir la bonne quantité de CBD à cuisiner

Savoir comment cuisiner le CBD, c’est d’abord savoir le doser. Comme on te l’expliquait dans notre article Comment doser le CBD comme un pro, la dose “idéale” est différente pour tout le monde. C’est donc à toi de trouver le dosage qui te convient le mieux en ajustant les quantités avec le temps, et surtout, en t’écoutant.

Aux fourneaux comme pour n’importe quel mode de consommation, le principe à ne jamais oublier, c’est de commencer doucement, et de progresser lentement - start low, go slow.

Mais si tu commences tout juste à t’intéresser à notre molécule préférée et que tu as peur de ne pas t’y retrouver, on va quand même te donner une fourchette de départ. On recommande en général de commencer avec 10 à 20 mg de CBD et d’en prendre une à deux fois par jour. À toi ensuite de convertir cette dose en fonction du nombre de portions que tu prépares. 

Et comme chez Cakespace, on est vraiment des gens de qualité, on t’a même préparé un petit tableau pour choisir ta dose de départ. 

cakespace_cbd_cooking_dosing

Si tu ne ressens pas d’effet dans l’heure qui suit, peut-être que tu n’as pas ingéré suffisamment de nourriture. Dans ce cas, n’hésite pas à prendre un petit snack pour activer la digestion et donc l’absorption du CBD par ton organisme. 

Il arrive que certaines personnes qui commencent le CBD aient besoin de 2 à 3 doses avant de ressentir quelque chose. Si c’est le cas, réessaie le même dosage - en attendant 8 à 24h entre chaque prise - avant de l’augmenter. 

Et si à terme et malgré le dosage, tu ne ressens vraiment aucun effet, c’est peut être que consommer le CBD par voie orale n’est pas fait pour toi. Pas de panique, tu peux toujours te tourner vers une huile sublinguale ou une vape au CBD !  

Cuisiner le CBD avec de l’huile ou du beurre

Comme le CBD a besoin d’infuser dans un corps gras, le plus simple est de préparer du beurre ou de l’huile au cannabis. Et tu vas vite te rendre compte que ce n’est vraiment pas compliqué, alors sors ton tablier, on s’y met !

Notre recette de beurre au CBD

Ingrédient quasi-incontournable des recettes de pâtisserie, notre beurre au CBD s’adapte parfaitement à tous tes plats sucrés. 

cakespace_cbd_cooking_butter

On commence par l’étape incontournable : la décarboxylation. Après avoir préchauffé son four à 120°C, on enfourne ses fleurs sur une plaque recouverte de papier de cuisson - pour les empêcher de coller, pendant une quarantaine de minutes. Un chiffre que tu peux légèrement revoir à la baisse pour du cannabis plus vieux et plus sec. Si tu es pressé, tu peux éventuellement les cuire à 150°C pendant 10 à 20 minutes, mais pour préserver les cannabinoïdes, c’est toujours mieux de prendre son temps et de les cuire à basse température. Pour une cuisson homogène, on te conseille de remuer délicatement le plateau toutes les 10 minutes. 

Ensuite, il suffit de passer grossièrement son cannabis décarboxylé dans un grinder et de le mélanger à du beurre fondu.

Après ça, tu peux laisser mijoter ta mixture pendant deux à trois heures. De quoi te poser devant plusieurs épisodes de séries en attendant, à condition de revenir la remuer de temps en temps et de s’assurer qu’elle n’est pas en train de bouillir. 

Il ne reste plus qu’à filtrer le mélange avec un linge et de le laisser refroidir pendant au moins une heure. Tu peux ensuite utiliser ton beurre au CBD comme n’importe quel beurre ! 

Notre recette d’huile au CBD

Préparer de l’huile au CBD est tout aussi simple. 

cakespace_cbd_cooking_oil

Cette fois, tu vas commencer par passer ta fleur de cannabidiol au grinder avant de la mélanger avec l’huile que tu souhaites utiliser. 

On laisse ensuite cuire le mélange à feux doux pendant plusieurs heures. Tu peux compter 3h à la casserole, 4 à 6h à la mijoteuse, et jusqu’à 6 à 8h au bain-marie. C’est cette cuisson longue qui va permettre à la décarboxylation d’opérer. Comme pour le beurre, n’oublie pas de remuer la préparation de temps en temps. 

Une fois filtrée, ton huile au CBD peut être conservée jusqu’à 2 mois dans ton placard, et encore plus longtemps au frigo. Tu peux ensuite l’utiliser dans tous tes plats, tant qu’elle n’est pas chauffée à des températures trop élevées, sans quoi elle risquerait de perdre ses propriétés. Dans ce cas, tu peux éventuellement rajouter de l’huile sur le plat juste avant de le déguster.  

Conserver sa nourriture au CBD

Comment en profiter le plus longtemps possible ?

A l’image des recettes au CBD, c’est beaucoup plus simple que ce qu’on imagine : la présence de CBD dans un aliment ne va rien changer à sa durée de conservation. D’autant que le CBD est un cannabinoïde assez stable, qui ne se dégrade pas si facilement, encore moins rapidement. Le principal problème, c’est surtout la dégradation de la nourriture en elle-même. Il n’y a donc pas besoin de changer ses habitudes !  

Dans le doute, on le précise : le mieux reste de garder sa nourriture au CBD hors de portée des enfants, et surtout de ses colocs quand on ne veut pas partager …

 

Comme tu as pu t’en rendre compte, cuisiner avec du CBD n’a rien de bien compliqué, quand on maîtrise les principes de bases … il ne te reste plus qu’à passer derrière les fourneaux et nous partager tes créations en nous taguant sur les réseaux sociaux ! D’ailleurs, on nous souffle dans l’oreillette que des edibles au CBD vont faire prochainement leur entrée sur le shop Cakespace … on dit ça comme ça …

 

Cake it easy,

La Team Cakespace