Consommation de CBD au volant : quels sont les risques ?

Tu consommes du CBD ou tu penses commencer à en consommer, cependant tu prends souvent le volant ? Tu ne sais pas comment ça se passe ? On t’explique tout sur la prise de CBD et la conduite.

Qu’est-ce que le CBD ?

Le CBD ou cannabidiol est la molécule présente dans la plante de chanvre. Les substances chimiques contenues dans le cannabis s’appellent les cannabinoïdes, le CBD et le THC sont les plus connues.

A contrario du THC, son cousin psychotrope, le CBD n’a aucun effet psychotrope sur le corps humain, il ne permet pas de te rendre « high » en cas de consommation. C’est une molécule psychoactif, il agit sur les médiateurs neurochimiques. Son seul but ? Influer sur notre système endocannabinoïde pour te permettre de te relaxer au maximum. Il agit sur le système nerveux mais aussi sur les maladies chroniques ou bénignes. En gros, il est là pour te faire du bien, te détendre et surtout te faire passer un bon moment. Il saura répondre à toutes sortes de problèmes. Si tu veux en savoir plus sur les bienfaits que peut t’apporter le CBD, cours regarder notre article sur notre blog, il saura t’en dire plus.

Petit Rappel -

 

CBD_THC_DANGERS_DIFFERENCES

Bien qu’ils proviennent de la même plante, le CBD et le THC ne font pas partie de la même catégorie. Le tétrahydrocannabinol, plus connu sous le nom de THC, petit cousin du CBD, est le grand méchant loup de l’histoire. C’est lui qui est à l’origine de sensations d’euphorie ou de paranoïa, il agit sur l’état de conscience du consommateur et est notamment responsable de l’effet “stone” ou encore “high”. Illégal en France, comme dans de nombreux autres pays, il est considéré comme une drogue (voire drogue douce).


Le CBD, lui, est reconnu pour ses propriétés antalgiques et anti-inflammatoires, et permet de calmer ton anxiété, tes douleurs ou encore de trouver le sommeil grâce à ses nombreuses vertus. Il vient aussi à bout de tes problèmes de peau comme l’acné ou les points noirs grâce aux propriétés du CBD dans la cosmétique.

Du CBD au volant : quels dangers ?

Malgré le fait qu’on te dise que le CBD ne soit pas nocif pour la santé et qu’au contraire il soit rempli de bonnes vertus, il reste néanmoins dangereux lors de la conduite. Il n’est donc pas conseillé de conduire après avoir consommé du CBD, quelle que soit sa forme (huile, tisane, canette ou encore en l’ayant vapoté).

En effet, le CBD va agir sur le cerveau en augmentant les niveaux de GABA qui détient un rôle stabilisateur qui incite au fonctionnement régulier sur un plan mental et physique.

Il produit un effet apaisant qui ralentit, favorise le calme, diminue la tonicité musculaire, réduit les convulsions de l’épilepsie, ainsi que les spasmes musculaires. Il augmente aussi le niveau d’anandamide, par la même occasion.

Pour les plus sensibles, le CBD peut avoir des effets secondaires. Minimes soient-ils, ils sont toujours présents. Tu pourrais ressentir des vertiges, des changements d’humeurs, de la fatigue ou encore des nausées. Il est donc préférable de ne pas prendre le volant et de faire appel à un taxi ou un ami si c’est réellement nécessaire.

C’est un peu un charabia de neurologue mais tout ça pour te dire que ces substances présentes dans le crâne vont agir sur ton état mental en provoquant une relaxation très rapide et puissante, ce qui signifie que tu n’auras plus toute la concentration requise pour conduire ton véhicule. Tes muscles seront relâchés dû aux effets apaisants du CBD et tu pourrais même ressentir de la somnolence. Le niveau de baisse de concentration est l’une des premières causes d’accident de la route. Pour éviter cela, tu seras donc dans l’obligation de ne pas prendre ta voiture.

Il est conseillé de prendre son véhicule après que ton corps ait pu retrouvé son état normal, c’est-à-dire, attendre au moins 6 heures minimum. C’est ce qui est, en moyenne, conseillé et ce que nous te conseillons de respecter. Si tu dois prendre ta voiture dans la journée, alors privilégie la consommation de CBD le soir, en rentrant.

CBD sur soi en voiture ?

Tu es en possession de fleurs de CBD pendant un contrôle par la police ou la gendarmerie, il se peut qu’ils puissent être suspicieux quant au produit que tu as sur toi. De sa forte ressemblance avec les fleurs contenant du THC, donc le cannabis psychotrope, ils se pourraient qu’ils puissent analyser ta fleur afin de contrôler le niveau de THC présent dans cette dernière. C’est pourquoi il est important de trouver un fournisseur de qualité. Chez Cakespace nos fleurs sont toutes choisies avec soin, cultivées indoor et glassdoor dans nos fermes partenaires et sont surtout certifiées ayant un taux inférieur à 0,02% de THC. En cas de doute, tu peux retrouver toutes les informations nécessaires sur la fiche de ton produit sur notre site internet ou directement sur le pochon de ton produit.

Quels sont les risques ?

 

risk_police_CBD_car

Bien que la législation française autorise la consommation de CBD, elle interdit la conduite après la consommation de substances ou de fleurs classées comme stupéfiants

Contrairement à l’alcool, la justice française ne distingue aucun taux quant à la consommation de stupéfiant quel qu'il soit.  L’article L.235-1 du code de la route réprime le fait de conduire après avoir : “fait usage de substances ou plantes classées comme stupéfiants”.

Le CBD n’est pas considéré comme un stupéfiant aux yeux de la loi européenne, cependant, en France on ne fait pas de distinction.

Malgré le faible taux de THC présent dans le CBD, moins de 0,03% maintenant, il est détectable par les tests salivaires des forces de l’ordre, infime soit-il. Même si tu es un consommateur de CBD occasionnel ou régulier, alors il n’y aura aucune différence entre les deux tests. Mais ce n’est pas la même chose pour l’isolat de CBD pur qui ne contient aucune teneur en THC. Il est donc possible d’en consommer en huile ou par e-liquide sans jamais avoir de test salivaire dit positif.

Être positif au test salivaire est passible de deux ans d’emprisonnement, d’un retrait de 6 points sur le permis de conduire et jusqu’à 4 500 € d’amende. Mais il est aussi possible pour les forces de l’ordre de suspendre ton permis de conduire, d’immobiliser ton véhicule et surtout d’avoir une jolie petite inscription sur ton casier judiciaire.

Reste vigilant en cas de contrôle routier, pense à être muni de la notice ou de l’emballage (voire d’un certificat d’analyse détaillé) de ton produit pour être sûr de pouvoir justifier auprès des agents que ce que tu consommes est du CBD légal.

Le fin mot de l’histoire ? Évite de conduire après avoir consommé du CBD. Repose toi minimum 6 heures avant de te retrouver devant le volant de ta voiture et de prendre la route. N’oublie pas, lorsque tu conduis plusieurs vies sont en jeu. De plus, si un accident se produit tu en seras tenu pour responsable.

Si tu as kiffé notre petit article sur la sécurité routière (ouais, on se prend un peu pour le code de la route), n’hésite surtout pas à aller checker nos articles sur notre blog et follow nous sur tous nos réseaux sociaux pour passer un bon moment.

Cake it easy,

La team Cakespace